TOIT-TERRASSE DES BIBLIOTHÈQUES MCLENNAN ET REDPATH

L’aménagement de la terrasse des bibliothèques McGill représente un défi conceptuel, car cet espace est le seuil entre la ville et l’Université. Sa réalisation est un défi technique de par quatre-vingt-dix pourcent du projet est construit sur toit, entouré de trois bâtiments construits entre 1890 et 1970.  Entrée principale du campus à partir de la rue Sherbrooke ouest, ce projet linéaire fait figure de parcours initiatique. Il relie une variété d’espaces dont la matérialité – texture, forme, couleur et lumière – reflète l’ambiance particulière de chaque lieu.

Le choix de matériaux a été fait en fonction de la durabilité et de la lecture de ce parcours. Le drain linéaire en inox est un élément graphique fort faisant figure de thème au travers du projet. La composition des pavés cherche à refléter l’ambiance de chaque zone; selon qu’il s’agisse d’un espace de passage, d’un espace de repos ou encore d’un carrefour. L’escalier principal construit en granit massif avec une main-courante en inox, a été développée afin de renforcer l’effet de mouvement et de permettre un lien visuel clair entre le Passage et la terrasse supérieure. Le nouveau garde-corps de la terrasse supérieure, constitué de poteaux d’inox, de plaques de verre biseautés et d’une main-courante en bois d’ipé massif dans lequel sont encastrés les appareils d’éclairage, a été conçu afin de minimiser l’impact sur le paysage du campus. Le bois – chêne blanc et ipé – est utilisé au travers le projet, à la fois pour alléger l’impact visuel et pour assurer une surface tactile robuste et chaleureuse.

Ces espaces variés marquent le parcours initiatique de la terrasse des bibliothèques de McGill et dévoilent, par le mouvement du visiteur, le sens du lieu.